L'erreur fatale en prise de masse musculaire

Si beaucoup de complexes proviennent d'un excès de masse graisseuse sur le corps, il ne faut pas oublier les complexes liés au manque de masse musculaire. Le besoin de développer la musculature peut se fait sentir et voici l'erreur fatale à ne pas commettre.

Wed 01 April 2015
2Y1B8536 copie.jpg


Le processus de construction musculaire prend du temps (plus de temps que de perdre du gras). Or pour gagner du temps et avoir l'illusion de progresser, il est fréquent de voir des individus manger n'importe quoi pour prendre du poids coûte que coûte. C'est aussi une bonne excuse pour manger ce que l'on veut : je suis en prise de masse alors je vais au Mc Donald…


Le résultat est souvent le même: la grosse partie des kilos accumulés provient d'une prise de gras. Puis vient le temps du régime. Et lorsque l'on arrive enfin à se débarrasser du gras accumulé, on se ne retrouve pas plus musclé qu'avant la prise de masse! C'est le retour au point de départ, avec la démotivation en plus. Certains en arrivent même à croire que leur corps ne changera jamais. Or il n'en est rien, d'autant plus que les débutants ont une marge de progression énorme. Il s'agit seulement de s'y prendre de la bonne manière!


Pour aller à l'essentiel :


La mauvaise prise de masse est une prise de masse incontrôlée, où l'on mange n'importe quoi dans de grosses quantités. Elle donne l'illusion de progresser mais il n'en est rien (à moins d'être sous produits dopants ou d'avoir une génétique d'exception).


La bonne prise de masse est une prise de masse contrôlée, avec des aliments choisis et un apport calorique légèrement supérieur à ses besoins. Viser de prendre 300 grammes par semaine est une bonne moyenne, évidemment en pratiquant la musculation de façon sérieuse et en respectant un plan alimentaire qui vous est adapté.