Ne copiez pas le voisin!

Deux préalables pour concevoir son programme d'entraînement !

Thu 14 January 2016
musculation.jpg
 


Etablissez vos objectifs.


Un programme de préparation à une compétition de natation n'a pas grand chose à voir avec un programme de culturisme.

Dans le cas d'une préparation physique sportive, la musculation aura pour rôle d'améliorer vos performances dans votre sport en développant les qualités physiques du sportif. Le choix des exercices, leur forme d’exécution, le nombre de séances par semaine, de séries, de répétitions, de récupération entre les séries et le tempo d’exécution seront différents.


Exemple de notre nageur : Le travail des membres inférieurs est indispensable pour assurer une bonne propulsion au départ et lors des virages. Un travail de puissance est donc incontournable. Par contre, la densité du muscle étant supérieure à celle de l'eau, un travail de volume musculaire sur les membres inférieurs serait une grave erreur puisque ceux-ci auraient tendance à le déséquilibrer*. Ainsi, le choix du nombre de répétitions sur un exercice tel que le squat sera crucial.

Par ailleurs, le plongeon se faisant les deux pieds décalés, ne serait-il pas plus judicieux de choisir un exercice tel que les fentes ?


Le culturiste a une logique toute autre. Son objectif est d'augmenter sa masse musculaire et le choix de ses exercices dépendra alors des zones qu'il souhaite développer en priorité. Exemple, un point faible visuel sur les ischios (arrière des cuisses) pourront l'amener à ajouter un exercice d'isolation comme le leg curl à sa séance ou d'utiliser des stratégies d'entraînements comme la pré-fatigue (réaliser un exercice d'isolation avant un exercice de base). Un exercice et une forme de travail inutile pour notre nageur.



Analysez votre morphologie.


Vous souhaitez développer le volume de vos muscles. Vous avez la possibilité de prendre un programme générique sur le web et de voir si ça fonctionne. Avec beaucoup de chance, les exercices du programme seront adaptés pour vous. Dans le cas contraire, vous êtes sur la route de la stagnation et de la blessure. Pourquoi s'obstiner à faire du squat lourd si vous ne parvenez pas à passer sous la parallèle en conservant le dos droit ou cambré ? Pourquoi s'obstiner à faire du développé incliné pour les pectoraux si vous avez les épaules en point fort ? Pourquoi faire des tractions en supination pour développer vos biceps si vous avez les dorsaux en point fort ? Un nombre incroyable d'exercices sont possibles en musculation et permettent de varier les angles, pourquoi vous arrêter à faire ceux d'un programme qui n'a pas été fait pour vous ?


*(augmentation du couple de redressement par le décalage entre le centre de gravité et le centre des poussées)

 

RM